Le dessin de modèles

Vous allez découvrir un autre aspect de mon travail. Les études de modèles vivants !
Pourquoi donc dessiner de belles femmes (ou hommes) dans leur plus simple appareil ? Dans quel but ?

le Dessin de modèles vivants

En référence à la Grèce antique, où le nu et la beauté des corps s'exposaient, étaient magnifiés par les artistes peintres ou sculpteurs, la peinture classique s'est d'abord nourrie des dessins anatomiques.

Aujourd'hui, dans les tableaux "modernes" - pour atteindre la perfection, par exemple des oeuvres magnifiques de Guiseppe Pino D'Angelico - peindre des scènes de vie peuplées de personnages réalistes et beaux, demande un travail d'étude acharné sur de nombreuses années !

Certains comme Rubens dessinaient déjà leurs modèles nus sur la toile avant de les "habiller" au pinceau, de manière que les volumes des chairs, les plis des corps soient perceptibles sous les vêtements, donnant ainsi une allure plus naturelle à leurs personnages et une grande souplesse à leurs habits!
Le travail sur les drapés faisait le reste....

Loin de moi, l'ambition d'égaler ces grands maîtres ! Tout au plus, je commence leur démarche, pour fêter à ma manière la beauté des corps, avec une grande humilité devant l'ampleur de la tâche...
Trouver la courbe qui soulignera une silhouette, exprimer une forme harmonieuse par un ombrage subtil....voila un chemin bien agréable à emprunter !

Note : les esquisses ou dessins ne sont pas disponibles à la vente en dehors des expositions.

Le croquis rapide...

Les temps de pose des modèles sont nécessairement courts. Au plus 20 minutes, mais le plus souvent bien moins, surtout pour les attitudes difficiles à tenir !

Devenir modèle pour poser nu(e) n'est pas chose aisée.
Ce métier ne s'improvise pas et s'apprend progressivement.

Il y faut faire abstraction de son corps, de son intimité pour offrir sa plastique.
Il est plus dur qu'il n'y parait, car il faut faire "don" de son enveloppe physique aux autres.

En même temps, les autres, les artistes, doivent vous respecter pour ce "don", qui n'est certes pas gratuit, car le coût horaire d'un bon modèle reste élevé!

Note : les esquisses ou dessins ne sont pas disponibles à la vente en dehors des expositions.

Autour du modèle...

Dessiner un modèle vivant, nu la plupart du temps peut faire fantasmer certains ! Ils se trompent !

Tout d'abord, la première règle est de respecter le modèle qui accepte de livrer son anatomie au crayon des artistes ! Un modèle ne se livrera réellement que s'il se sent en empathie avec les artistes présents. Ses poses deviennent naturelles à cette condition.

Ensuite, lors les séances collectives, le peintre s'engage dans une course effrénée : le modèle perd vite la rigueur de sa pose dans le temps. Urgence du peintre de trouver au plus vite les courbes qui vont construire son dessin, sa toile, avant de placer d'autres détails, les ombres induites par la lumière.

De celle-ci sortent alors les formes, les volumes, les émotions que l'on veut exprimer... Quand on y parvient !! Il n'y a pas de place pour autre chose qu'un travail acharné, même si l'artiste domine son sujet à force d'heures passées à dessiner...

album photos des dessins

Archives des dessins réalisés en étude à la CCA La Madeleine, aux Beaux Arts de St Omer, à la Kunst Academy de Poperinge.
Rejoindre l'album des dessins de modèles